Vive l’indépendance de l’Ukraine

En ce jour anniversaire de l’indépendance de l’Ukraine, je pense à tous ceux qui ont manifesté pour renverser une oligarchie meurtrière rongeant leur pays, à mes amis démocrates qui ne se reconnaissent ni dans les corrompus cyniques ni dans les petits fachos de Secteur Droit ou de Svoboda (- de 3% cumulés aux élections), à ceux qui à l’extrême gauche veulent bien renverser des parlementaires légitimement élus en les appelant « oligarques » mais relaient la propagande de l’oligarchie lorsqu’elle est russe, aux anti-impérialistes qui soutiennent cet impérialisme fanatiquement chrétien et nationaliste juste parce qu’il ressort la rengaine de la guerre froide, aux ultras-nationalistes européens qui crient à l’invasion à tort et à travers mais jamais lorsque Poutine (leur modèle) envahit l’Ukraine.

Je pense aussi à quelques confrères mal intentionnés ou réellement limités qui ont feint de ne pas comprendre : le livre « INNA » parle moins de FEMEN que de la dureté de combats féministes européens et ukrainiens pour l’indépendance, individuelle et collective. Ceux qui l’ont lu savent de quoi je parle. Merci à eux.

Slava Ukraini. Vive l’indépendance de l’Ukraine.

Caroline Fourest

A lire :
http://www.huffingtonpost.fr/inna-schevchenko/guerre-ukraine-poutine_b_5694545.html

"Ils changent le monde" – Fin de la 3ème saison

ICLM

Merci pour tous vos messages suite à la dernière de "Ils changent le monde" ! Ici ou sur le site de France Inter. Pour répondre à une question qui revient souvent, non, hélas, je ne suis pas sur la grille de rentrée de France Inter… J’espère au moins que l’émission sera reconduite l’été prochain !

En revanche, vous me retrouverez dans la matinale de France Culture pour ma chronique hebdo à 7H18 mais lundi désormais.

Belle rentrée à tous !

Caroline Fourest
__

Lu sur le site de France Inter.

Christian (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 17:
0
Bravo pour cette émission exceptionnelle. Puisse tous les programmes être de cette rare qualité. Un grand MERCI

répondre

Hispania (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 16:
0
Merci Caroline pour ce dernier reportage, tu as gardé le meilleur pour la fin ! Délicieux ce fleuret moucheté mais il ne fallait pas se faire d’illusion sur l’impasse finale même s’il vaut mieux donner à réfléchir que de chercher à convaincre, mais est-ce possible devant tant d’obscurantisme ? Bravo pour ta finesse et ton intelligence. Tu es une grande professionnelle. Merci.
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire. (Oscar Wilde)

répondre

Louise (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 16:
0
Bravo Caroline ,
quelle maîtrise et quel talent dans la conduite de vos interviews. J’aimerais que France Inter vous fasse une place quotidienne dans ses programmes de rentrée . Ce dernier "ils changent le monde" est une merveille : argumentaire impressionnant de force sans agressivité.
Je pense que vous avez bousculé Monsieur Abdul Salam Zaaef.
Continuons à dénoncer les fléaux commis au nom des religions.

répondre

Kath (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 15:
0
Merci pour avoir osé aborder des interlocuteurs et des sujets aussi différents cet été encore; parfois très irritants comme ce monsieur. Vous avez su être calme, forte, déterminée, fine et vous avez élevé le débat. Ces moments de radio m’ont nourri: merci!!! Je n’ai pas envie que ça s’arrête et je ne suis pas la seule semble-t-il! Quand aura-t-on le plaisir d’entendre vos prochaines émissions?

répondre

missmuss (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 15:
0
Merci Caroline Fourest, quelle interview à la fois musclée, respectueuse, déterminée, gonflée et d’un professionnalisme rare. C’est vous qui changez le monde.

répondre

Italia (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 15:
0
Bravo Caroline Fourest, vous êtes une pro. redoutable et redoutée – on comprend pourquoi. Merci !

répondre

VéroniqueAnonyme (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 15:
0
Bravo pour cette dernière émission. Questions pertinentes face à l’obscurantisme. Merci beaucoup!

répondre

Henriette (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 14:
0
Ouah ! La photo d’illustration ! Rien de tel pour comprendre ce qu’il y a à comprendre. C’est vraiment une émission impartiale.
Mais qui est le photographe d’ "Ils changent le monde " ?

répondre

Emma (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 14:
0
J’aurais voulu qu’une question soit posée : Pourquoi personne ne devrait pouvoir dicter ce que les Musulmans peuvent faire en pays géré par la loi islamique, par contre les Musulmans peuvent imposer leur loi (porte du voile, etc) en Europe ».

répondre

(anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 14:
0
Merci

répondre

Quemar (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 14:
0
Merci Caroline.

répondre

sieg (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 14:
0
bonjour,
je viens de vivre votre émission d’aujourd’hui.
vous avez oser donner la parole à ce que beaucoup de défenseurs des droits humains considéreraient comme un "ennemi", "diable",… en cela je vous remercie et vous félicite.
même si la promesse finale est utopique, le combat pour le droit de toutes les femmes ne le sera jamais.
merci,
sieg.

répondre

Thierry (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 14:
0
Un bel été à vous écouter, vous et vos invités, quel petit bonheur au quotidien !
L’émission d’aujourd’hui est un joyau d’éthique de la discussion, tellement rare chez les journalistes. Vous écoutez votre interlocuteur tout en affirmant vos convictions. Vous ne cédez pas aux artifices de la rhétorique manipulatoire qui aurait consisté à poussez votre interviewé sur sa vie personnelle. Et à la fin de cette passionnante discussion, vous parvenez à un point d’accord, le respect de la dignité humaine ! Quel talent, cette émission est formidable !

répondre

brigitte (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 14:
0
Merci. Merci, Caroline. J’aime votre émission … mais là ! Super !
Vous l’avez bien interrogé ! Vous avez été claire, précise, sans concession ….

J’espère que nous allons vous retrouver sur Inter .. peut être dans la grille de la rentrée ?

Merci encore pour la qualité de votre travail dans en général …. pas qu’à la radio !!!

répondre

Petite Souris (anonyme) @ brigitte (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 14:
0
"peut être dans la grille de la rentrée ?"
Je vote pour qu’on lui décerne le grill d’or.

Lauriane Gabet (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 14:
0
Bravo pour vos émissions, et particulièrement pour ce dernier entretien. Il faut beaucoup de courage pour aller à la rencontre de cet homme, lui sortir ces vérités comme vous l’avez fait, et le mettre face à ses propres contradictions.
Merci Caroline Fourest pour l’ensemble de votre travail, continuez à changer le monde, je vous suis.

répondre

Aline (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 14:
0
Oh MERCI Caroline pour cette fin d’émission en apothéose !
Cet entretien avec Abdul Salam Zaeef a été courageuse et sûrement un peu traumatisante pour cet homme…
Merci encore pour toutes ces émissions intelligentes et si humaines… dommage qu’elles se terminent et où serez-vous à cette rentrée qui trouble beaucoup les fidèles d’entre les fidèles de franceinter ???
Mais je sais que votre voix se fera entendre par divers biais et j’en suis bien heureuse
Je vous souhaite la force pour toutes vos luttes et à bientôt
Aline retraitée 68 ans

répondre

Pascale (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 14:
0
Un grand Merci Caroline pour cet interview. Je vous ai trouvée très courageuse face à cet homme – qui a dû certes souffrir aussi – et ses convictions à faire froid dans le dos parfois.
Cet entretien nous éclaire tellement sur la façon de considérer la femme chez les Talibans… et nous interroge sur les moyens de faire évoluer cette "position" ! Vous avez réussi à emporter quelques "Oui" : Bravo ! et encore merci

répondre

OH (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 14:
0
Bravo pour votre interview et l’intelligence de vos questions, j’en ai eu la chair de poule…Merci

répondre

Gilles (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 14:
0
Bravo, Caroline Fourest pour cette interview hallucinante… Vous menez un beau combat pour les femmes et pour l’humanité, par voie de conséquence. C’était un plaisir de vous écouter pendant tout l’été.

répondre

Auditrice (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 14:
0
Bravo à Caroline Fourest pour cet entretien rare mené avec tant d’habileté et de clarté. Elle a su faire la lumière sur les pensées, souvent obscures, d’un religieux.

répondre

Petite Souris (anonyme) @ Auditrice (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 14:
0
Elle l’a soumis à la Question.

catherine (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 14:
0
Bravo pour cet interview, pour vos questions.

répondre

tomax (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 14:
0
Merci Caroline pour cette dernière, on termine vraiment sur un point d’orgue…
Vivement l’été prochain !?!

répondre

Lucas (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 14:
0
Excellente et très courageuse cet interview Caroline !
Passionnantes vos rencontres, j’aurais vraiment apprécié "Ils changent le monde".
Merci

répondre

Corine (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 14:
0
Surréaliste , en effet … exceptionnel Caroline ! Merci .

répondre

Anonyme (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 13:
0
Bravo Caroline Fourest votre entretien est courageux et votre interlocuteur ne s’en sort pas grandi

répondre

sis (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 13:
0
J’écoute en ce moment l’émission. Je dois dire que je suis très rarement d’accord avec vous Mme Fourest, pour ne pas dire jamais d’accord !
Mais aussi bizarre que ça puisse (me) paraître, je suis d’accord avec vos arguments et les opinions que vous défendez durant cette emission face à Monsieur A S Z.
Je suis moi même musulmane. Ce n’est pas une religion complexe en soi, mais les interprétations sont diverses en fonction des régions du monde. Je suis d’accord pour dire que nous devons respecter toute forme de croyance. Par contre, vous faites bien de dénoncer les fléaux commis au nom de l’Islam (le djihad sexuel des femmes, le mariage temporaire …) qui réduisent la femme à sa forme la plus abjecte, celle d’un objet sexuel.

répondre

GUTHAPFEL THIERRY (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 13:
0
et je voulais saluer le courage des questions et la posture professionnelle de cette journaliste face à un représentant aussi dogmatique, bravo et merci

répondre

GUTHAPFEL THIERRY (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 13:
0
Jz suis entrain d’écouter l’interview de Abdul Salam Zaeef pC Fourest

répondre

Corine Alloua (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 13:
0
Exceptionnelle Caroline Fourest aujourd’hui…

répondre

Anonyme (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 13:
0
Quel courage montre Caroline Fourest! C’est elle qui change le monde.

répondre

Moon (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 13:
0
A l’annonce de l’invité, j’ai été surprise…
Merci Caroline d’avoir mener l’entretien d’une main de maître, Je suis sûre qu’il ne s’attendait pas à ce que l’on fasse le référence à Guatanamo pour évoquer le traitement que subit la femme Afghane.
Tel est pris qui croyait prendre…

répondre

Fa. (anonyme),
vendredi 22 août 2014 à 13:
4
You Rock Caroline !

Mon entretien avec Abdul Salam Zayef (cofondateur des Taliban)

Ils changent le monde mais pas toujours comme on le souhaiterait… C’est le cas de notre combattant du jour.. Un invité très particulier. Puiqu’il s’agit du Mollah Abdul Salam Zaeef.

Capture d’écran 2014-08-22 à 17.32.28

L’un des fondateurs des Taliban. Il était leur porte-parole et leur ambassadeur au Pakistan lorsqu’il a été arrêté par les Américains en 2001. Après quatre ans passés à Guantanmo, il est libéré, retiré de la liste des terroristes les plus recheché et publie un livre sur ces années passé dans une prison d’exception. Considéré comme le plus modéré des Talibans, celui avec qui on peut négocier, l’ancien bras droit du Mollah Omar vit désormais entre en l’Afghanistan et les émirats. … Mais c’est en Inde que nous l’avons rencontré. En marge d’une conférence assez exceptionnelle. Une conversation publique avec un ancien membre de la CIA organisée par un magazine indien dans un très grand hotel de Goa. Sans doute la plus balnéaire et romantique des destinations. C’est donc là, dans une chambre d’hôtel à deux pas d’une plage de rêve mais en présence d’un témoin je vous rassure… que nous avons pu obtenir cet entretien surréaliste.  Le Mollah Abdul Salam Zayef ne serre pas la main des femmes, mais il a bien voulu se laisser interviewé. Et même débattre de sujets qui concernent après tout l’ensemble de l’humanité…

Pour écouter l’émission sur le site de France Inter

Pour s’abonner au podcast

Ils changent le monde : Annick Cojean (France Inter)

Notre esprit curieux du jour, Annick Cojean, est l’une des grandes plumes du journal Le Monde. Elle a reçu le Prix Albert Londres en 1996, dirige la collection Duels sur France 5. Elle signé récemment Les proies un livre sur le système d’enlèvement et de viols systématiques mis en place sous le général Kadhafi, Les Proies (aux éditions Grasset). Elle a signé aussi un enquête très forte sur le viols comme arme de guerre en Syrie. Au point de devenir ce qui est sans doute la part la plus belle et la plus noble du métier de reporter : donner une voix à ceux qui n’en ont pas…

Pour écouter l’émission sur le site de France Inter

Pour s’abonner au podcast

Ils changent le monde 2012

Ils changent le monde : Georges Berthoin (France Inter)

Notre européen du jour, Georges Berthoin, est né en 1925. Petit, il sautait sur les genoux de Léon Blum et révisait ses versions latines avec les plus haut personnages de la Troisième République. Issu d’une famille du Dauphiné qui a donné naissance à de grands comis de l’Etat, il a connu les coulisses de la résistance, de l’après-guerre et les débuts de l’Union européenne comme directeur de cabinet de Jean Monet. Il a eu bien d’autres fonctions clefs mais discrètes comme Haut-Représentant de la Commission de la Communauté économique européenne auprès du Royaume-Uni ou président de la Trilatérale. Un destin européen. C’est d’ailleurs le titre d’un livre d’entretien passionant qu’il vient de publier avec Gérard Khoury et Danielle Sallenave. Encore aujourd’hui, à presque 90 ans, des hommes d’Etat viennent le consulter dans son appartement élégant et chargé d’histoire du 17ème arrondissement. On a pris leur fauteuil pour un instant.

 

Pour écouter l’émission sur le site de France Inter

Pour s’abonner au podcast

Ils changent le monde 2012

Ils changent le monde : Segenet Kelemu (France Inter)

Notre pionnière du jour, Segenet Kelemu, est la première femme de sa région à avoir intégrer l’Université d’Ethiopie. Pour y devenir une Brillante chercheuse en biologie et phytopathologie. Une vocation née parmi les agriculteurs de son village, où elle a observé la nature avant de trouver, en laboratoire, de quoi d’améliorer la résistance des plantes fouragères. Celles qui servent à nourrir les animaux d’élevage. Ses travaux lui ont permis d’étudier et d’être récompensé aux Etats-Unis, en Colombie et même en Chine. Mais lorsqu’elle a été invitée à travailler en Chine, Segenet Kelemu réalise que son parcours n’a de sens s’il est utile en Afrique. Après avoir beaucoup voyagé, la voilà donc de retour sur cette terre nourricière, à Nairobi, au Kenya, où elle travaille désormais comme Directrice générale du Centre International de Physiologie et d’Ecologie des Insectes (ICIPE). Rencontre avec une femme souriante et déterminée.

Sa devise ?

« Fixez-vous des objectifs et n’y renoncez jamais.

La science n’est pas réservée à quelques privilégiés, ni à des génies, ni à des fous !

Si j’ai réussi, vous réussirez ! »

 

Pour écouter l’émission sur le site de France Inter

Pour s’abonner au podcast

Ils changent le monde 2012