Coronavirus : sauver le bonheur en s’adaptant

  "Quand un malheur planétaire frappe, personne n'a de recette magique. (...) Il y a ceux qui acceptent de s'adapter, quitte à se remettre en question, et ceux qui pensent pouvoir tracer le même sillon d'un bout à l'autre de l'épreuve." Le bonheur est la plus grande des conquêtes, celle qu'on fait contre le destin … Lire la suite de Coronavirus : sauver le bonheur en s’adaptant

Le poison de la discorde

Par temps de pandémie, le poison de la discorde, cette infernale défiance envers toute parole officielle et toute expertise, nous intoxique plus sûrement qu'une contre-indication. C'est un mal qu'on nous a diagnostiqué depuis longtemps. De Gaulle, qui aimait le « peuple français », le pensait par nature enclin « aux divisions et aux chimères ». … Lire la suite de Le poison de la discorde

Le coronavirus, ce grand universaliste

"La leçon de vie, celle qui sortira peut-être de cette catharsis étouffante, c'est qu'il faut bien choisir celles et ceux qui vous accompagnent. Les êtres aimants offrent un horizon. Avec eux, on peut attendre la fin du monde, même dans le plus petit des écrins, sans avoir peur de mourir ou d'avoir vécu pour rien." … Lire la suite de Le coronavirus, ce grand universaliste

D’irresponsables à confinés

Chez nous, en dehors d'un rassemblement évangélique, c'est notre appétit gaulois pour l'indiscipline qui risque de grossir la vague. Les médecins l'ont crié. Il est temps de confiner les cons finis ! Nous n'avons pas fini de tirer les leçons de cette crise sanitaire, la plus importante depuis un siècle. Le plus frappant est de … Lire la suite de D’irresponsables à confinés

L’horizon radieux du virus

"La peur a ramené du bleu dans les ciels des villes les plus polluées. (...) Mais les moments de catharsis n'éclaircissent pas que les ciels. Certaines vérités éclatent aussi." Les pandémies révèlent nos faiblesses en même temps qu'elles nous obligent à penser autrement. Les décroissantistes dans l'âme pourraient se féliciter de ces rues vides et … Lire la suite de L’horizon radieux du virus

Polanski : ni censure, ni éloge

"Et si le débat se déclinait plutôt en trois questions. Peut-on séparer l'artiste de l'œuvre ? L'homme de l'artiste ? L'art de la société ? A-t-on encore le temps ou la patience d'entrer dans ces nuances ?" Dans ce tourbillon de plaintes, où le moindre émoi peut condamner à l'échafaud, le courage est peut-être de … Lire la suite de Polanski : ni censure, ni éloge

AJ+ ou l’humour qatari

Certains ont cru à une parodie. Une sorte de Gorafi moquant les pourfendeurs de l'"appropriation culturelle". Mais non. La vidéo d'AJ+ est authentique. La journaliste qui s'élance dans un réquisitoire ubuesque contre "Miley Cyrus qui twerke", "Kylie Jenner qui porte des tresses", "Stella McCartney qui fait de la mode wax" ou encore "McDo qui vend … Lire la suite de AJ+ ou l’humour qatari

Cette vieille vague

Le brouhaha qui annonce la cérémonie des Césars 2020 mélange deux polémiques. La première vise l'organisation de la cérémonie, l'une des plus belles fêtes du cinéma français, entièrement autofinancée, sauvée du naufrage par ses membres historiques, et dont le comité annonce s'ouvrir aux nouvelles générations et à la parité. D'un intérêt limité, cette dispute de … Lire la suite de Cette vieille vague

Notre-Dame et le brasier identitaire

Depuis l'incendie de Notre-Dame, le ciel de Paris est plus bas. Il n'y a plus de flèche pour piquer notre imaginaire, juste un vide piquant nos cœurs. Ils saigneraient à en faire déborder la Seine si les anges du feu n'avaient pas sauvé l'essentiel. Notre-Dame a tenu, grâce à tous ces bras, à ces lances, … Lire la suite de Notre-Dame et le brasier identitaire

Prendre l’Europe au sérieux

Les politiques se désespèrent. Les opinions publiques ne prennent pas l'Europe au sérieux. Au mieux, elles n'y comprennent rien. Au pis, elles n'y voient qu'un bouc émissaire. Déprimant. Mais qui leur montre l'exemple ? Les politiques ne donnent pas envie d'Europe lorsqu'ils présentent des listes électorales si tardives, si proches de l'échéance, comme s'ils avaient … Lire la suite de Prendre l’Europe au sérieux

Le gout amer de la vérité

Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti. » La maxime d'Albert Camus, que nous avons faite nôtre à Marianne, résume le subtil de l'éditorialiste. S'engager dans le respect des faits, et non de ses préjugés. Penser par soi-même, parfois contre soi-même, mais penser. Une complexité délicate à transmettre. Les apprentis journalistes des … Lire la suite de Le gout amer de la vérité