Les trous de mémoire de Denis Robert

64440_val-charlie-hebdo-une

Après la nausée face aux anti-Charlie, le ras-le-bol vis à vis de ceux qui racontent n’importe quoi sur Charlie… Pour exister et régler des comptes. On a le droit d’aimer ou de ne pas aimer le Charlie de Val et Cabu, mais tout le monde aurait oublié le Charlie des origines sans eux. Ils l’ont fait revivre et lui ont donné du sens grâce aux talents venus de la Grosse Bertha (Charb, Riss, Tignous, Honoré…). Et surtout ils l’ont toujours animé, nous sommes tous témoins, en demandant l’avis de Cavanna, qui vivait grâce à ce Charlie 2 !

Alimenter cette guerre de génération maintenant, pour des motifs personnels, en utilisant Cavanna à titre posthume… C’est vraiment la guerre des vieux cons qui file des boutons.

Voilà pourquoi j’ai écrit ce texte dans Transfuge.

Lu sur Facebook : La belle défense des fans de Denis Robert : « Qu’elle crève ! ». Denis Robert approuve : « Impeccable ».

Capture d’écran 2015-11-12 à 13.30.45

Comme il nie avoir rencontré Philippe Val, Denis Robert nie m’avoir rencontrée pour une interview…. Mais là, pas de chance, j’ai la photo .

fourest-robert

C’est moche l’Alzheimer. Comme j’ai co-écrit un livre avec Etienne-Emile Baulieu, je peux peut-être lui trouver un place dans un protocole d’essai.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s