Ils ont vu « Soeurs d’Armes »… Ce qu’ils en disent.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 réponses sur « Ils ont vu « Soeurs d’Armes »… Ce qu’ils en disent. »

  1. ce film est absolument fondamental.Caroline Fourest a réalisé une oeuvre de vérité avec les yeux d’une femme .Et c’st ce qui rend cette oeuvre encore plus vraie et indispensable .Je ne suis pas étonnée par les aboiements des des velléitaires masculins . »les chiens aboient mais la caravane passe ».Merci Madame.Surtout continuez et faites attention à vous
    viviane .

  2. J’ai vu Caroline Fourest à la télévision il y a quelques jours – ce qu’elle disait m’a donné envie d’aller voir son film « Soeurs d’armes » – les mauvaises critiques encore plus !! Aujourd’hui je suis allée le voir et désolée pour nos critiques intellectuels ou bien pensants, c’est un très beau film, intelligent, sensible et documenté – Bravo Mme Fourest – continuez de nous informer sur ce que vous avez vu et vécu de près – Film à recommander c’est sûr n’en déplaise à certains –

  3. Bonjour Viviane, j’ai vu le film avec ma compagne et nous avons adoré ! Je sais qu’il y a des réactions négatives chez certains de mes congénères mâles : on a tout à fait le droit de ne pas aimer un film, mais là où je vous rejoins, c’est que le déchaînement machiste, les procès d’intention et la mauvaise foi de la majorité des critiques que j’ai lues démontrent une fois de plus qu’il y a encore du chemin à parcourir chez certains messieurs pour accepter le point de vue féministe dans les œuvres cinématographiques…Je reste malgré tout optimiste, je regarde le chemin parcouru depuis mes 20 ans (j’en ai 54), je regarde les nouvelles générations et je me dis qu’on progresse !
    En attendant, j’en suis absolument sûr : « Sœurs d’armes » va faire son chemin et n’a pas dit son dernier mot. Nous sommes des bataillons à avoir apprécié cette peinture féroce des soldats de Daech, à avoir pleuré face aux portraits touchants de ces femmes combattantes qui prennent les armes contre l’obscurantisme et à avoir éprouvé une incroyable jubilation à chaque fois qu’un abruti jihadiste se faisait exploser.
    Je remercie particulièrement Caroline Fourest pour la scène où Zara trucide cette ordure d’Al Britani, c’est assez étrange, mais j’ai eu l’impression de pouvoir enfin mieux respirer.
    Merci Caroline, j’espère vraiment que vous allez continuer à faire des films, je les attends avec impatience.

Commentaires fermés