Le lancer de tarte à la crème dégrade tout le monde

Je ne partage pas les positions d’Eugénie Bastié. Mais j’en profite pour dire combien je trouve cette tradition de la tarte à la crème dégueulasse. Elle relève de l’atteinte à l’intégrité physique. Ceux qui pensent pouvoir en sourire doivent réaliser dans quel climat nous devons débattre publiquement de nos jours. Entre les menaces réelles et les risques de se voir jeter une tarte ou une banane, c’est irrespirable. Nous sommes pas au cirque et les gens qui parlent à une tribune ne sont pas des animaux. Non seulement la banalisation de cette agressivité contribue à la déshumanisation, dégrade ceux qui en sont victimes comme ceux qui en rient, et nuit au débat, mais elle joue en faveur des anti-démocrates. Car ceux visés n’ont plus envie d’aller faire des conférences, tandis que les plus violents (qui ne risquent rien) continuent de crier et de débattre en eux, publiquement, sans avoir à imaginer tout ce qu’on pourrait leur lancer au visage.

Capture d’écran 2015-11-10 à 07.43.33

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s