Anti –Islam la France ? Bande Annonce Cahiers de Doléances #4 de Caroline Fourest

« Anti –Islam la France ? ». Bande Annonce Cahiers de Doléances #4 de Caroline Fourest

La France serait de plus en plus « islamophobe » mais ce mot confond parfois ce qui relève effectivement du racisme anti-musulmans et ce qui relève simplement de la laïcité ou de la liberté d’expression.

Avec ce « Cahiers de doléances », Caroline Fourest fait le tri et tente d’y voir clair.

Première diffusion 17 décembre à 21h30

 

 

Voir aussi 

Une réflexion sur “Anti –Islam la France ? Bande Annonce Cahiers de Doléances #4 de Caroline Fourest

  1. Le paradis est pavé de bonnes intentions … ou presque !

    à Madame Diallo et à ses amis ,

    Sachant que TOUTE religion , L’ islam y compris , est d’ ordre hétéronome et donc restrictive en matière de liberté individuelle naturelle , que TOUTE religion est par « essence » paternaliste et ce jusqu’ à l’ envi , qu’ en plus l’ islam par manque de lisibilité avéré désormais lié au fait de ses nombreuses interprétations ( ce qui revient à en faire un « islam à la carte » qui ne «  relie »  plus mais qui sépare ses acteurs ) générées par de nombreux courants , ces derniers réinterprétés différemment dans les lieux de culte réservés aux hommes puis encore individuellement dans la sphère privée , on est en droit de douter de la place de le liberté accordée aux femmes musulmanes eu égard à cette stratification bétonnée par les hommes et la nébulosité générée ; disons que ça fait beaucoup « sans » les femmes !N’ y aurait – il d’ ailleurs qu’ une « seule » femme contrainte de porter le voile qu’ il suffirait pour nous de douter des bienfaits de ce port ! De plus comment peuvent interpréter le port du voile ceux qui ne croient pas , libres de tels dogmes , car croire n’ est ni inscrit dans la loi en général et en particulier dans celle républicaine ni une obligation alors que cela prévaut dans TOUTE religion éprise de « vérité » plus que du respect du vivant ?
    Ainsi Madame Diallo prend le train en marche et non en gare de départ quand elle défend l’ idée du port devenant possible en tous lieux pour les femmes musulmanes , c’est plus facile ! Elle si éprise de liberté pourrait s’ interroger longuement sur « la forêt » religieuse plutôt que sur le frêle «  arbre » du foulard car dans son combat c’ est la religion paternaliste qui en est la réserve ( « réserve » ici comme lieu des limites à la liberté . N’oublions pas non plus que dans TOUTE religion le corps de la femme est considéré comme sale ! Beau travail de sape d’ emblée pour une perspective égalitaire !
    Revenons à l’ entretien de Madame Geerts sur Médiapart qui a fini par la mise sur la sellette de celle ci . Madame Geerts a tressé un fil d’ acier d’ une incroyable solidité intellectuelle , Madame Diallo a dû recourir à un comportement révélateur et un certain nombre de questions se posent .
    Soit Madame Diallo prend le train «  du port du voile »  en marche laissant la «  forêt religieuse »  opérer et elle repassera en matière de liberté , soit elle est victime d’ un narcissisme exacerbé propre à un journalisme naissant aveuglé et condescendant ( Voir ici la fable de La Fontaine : Le Lion malade et le Renard ) ou peut être , et cela est terrible : serait elle la porte parole , le suppôt , s’ appropriant le port restrictif du voile comme focale prosélyte , objet de tous les maux des femmes musulmanes , opérant pour le compte d’ amis avec une finalité politique  ; peut être par plaisir tout simplement d’ affirmer sa position de femme conquérante autant dire pour un féminisme actif paternaliste . Car en effet quand Madame Diallo parle de féminisme ou d’ égalité elle devrait également savoir qu’ un féminisme paternaliste ( type Madame Delphy ) est inaudible car revanchard , grotesque face au féminisme de Madame Geerts qui lui est un féminisme de la COMPLÉMENTARITÉ extrêmement pertinent car tolérant et non de remplacement … Pour finir à propos d’ égalité nous pensons que ce concept doit rester un horizon limite , « le » point de mire , disons une référence métaphysique car il est prétentieux et que la complémentarité dans la vie quotidienne elle , est «  simplement » humaine , immanente , réalisable chaque jour et où chacun trouve avec tous la liberté , idée qui a dû également rester sur un quai de gare . Cette complémentarité n’ a rien à voir avec l ‘ Être , un supra sensible , une métaphysique , une nébulosité , ça s’ appelle l’ Éthique ou l’ adaptation de soi par soi avec les autres à l’ opposé du conservatisme religieux statique donc « inhumain » et dont les femmes sont les victimes toutes désignées …..
    Didier Nomdedeu
    Le 26 Février 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s