Droit de réponse aux Inrocks

Est-ce si difficile d’avoir un débat de fond sur l’émission de Frédéric Taddeï ? Votre journaliste, David Doucet, m’accuse de « contre-vérités » alors qu’il s’agit d’une simple divergence de vue. L’article base ses calculs sur quelques noms de démagogues incitant à la haine (invités plusieurs fois) mais laisse de côté bien d’autres personnages douteux, inconnus du grand public, jamais présentés…

Il omet de dire que je n’ai jamais reproché à Taddeï de les inviter sur certains thèmes ou de n’inviter que ceux-là. Je suis la première à accepter d’aller débattre face à eux quand il le faut ! Je tente d’ouvrir un débat sur la façon de scénariser les oppositions, en mettant très souvent des complotistes antisémites face à des Juifs…

Ce n’est pas moi qui accuse Taddeï de ne pas vouloir contextualiser. C’est lui qui le revendique : « Contextualiser, c’est prendre parti » a-t-il déclaré dimanche dernier sur Canal +… Pour se justifier de ne pas avoir présenté Marc-Edouard Nabe, parrain de ses enfants et ami-conseiller, autrement que comme « écrivain ». Ce qu’il appelle être objectif. Ce qui m’a amèné à citer Godard : « L’objectivité ce n’est pas cinq minutes pour les juifs et cinq minutes pour Hitler ».

Ce n’est pas être « webophobe » que de revendiquer une juste répartition des rôles entre le mode forum façon Web et plus de contextualisation sur le Service public. Plus simplement, il ne me parait pas acceptable de laisser les partisans de Frédéric Taddeï expliquer partout, y compris de façon très violente envers Patrick Cohen, qu’il s’agit d’un débat entre partisans de la liberté d’expression et partisans de le censure… Alors qu’il s’agit d’un débat plus complexe sur la hiérarchisation et la contextualisation de l’information sur le Service public.

Enfin, je note qu’après m’avoir diffamée,  votre journaliste vient de « mettre à jour » son papier en ajoutant deux lignes réparant son omission. Il note (enfin) que Marc Edouard Nabe, Tariq Ramadan et Houria Bouteldja ont été invités dix fois chacun… J’avais donc raison. Avouez que cela ne valait vraiment pas la peine d’employer le mot — grave — de « contre-vérité ».

Caroline Fourest

Capture d’écran 2014-01-30 à 08.53.22

Pour réecouter ma chronique  sur « Ce soir ou jamais ».

Lire aussi cet entretien dans L’Express qui précise ma position.

4 réflexions sur “Droit de réponse aux Inrocks

  1. Dear Caroline,
    I don’t know if this comment will reach you I knew about you just recently I’m from lebanon but the politc events of europe and france intrest me a lot I searched for you on twitter and saw your tweets and the cmnts I don’t hv an account there and couldn’t find out how we can connect with you but I really from my heart want to thank you for beeing who you are, you represent everything I beleive in. I was doing a search about feminisme and Simone De Beauvoir and found your blog by chance and saw your interview in’ the ou cafe ‘ I don’t know how people can write these awfull cmnts on twitter accusing you of islamophobe or agressing you maybe because they are so afraid of becoming real humans ! Hope I’ll get the chance to meet you one day I ordered your book INNA and I’m sure from what I’ve read and heard that it is a great book about politics Femen and maybe also about you

    Love, support, respect

  2. Vraiment déçue des inrocks, il est bien plus facile de casser du sucre sur Caroline Fourest, quitte a caricaturer le débat en censure vs liberté d’expression, que d’émettre la moindre critique sur Taddeï… Douteux certes, mais on se fait ainsi plus d’amis!

  3. J’ai écouté avec plaisir votre chronique de mardi matin 29/01 sur France Culture. Ca décoiffe!
    Bravo, Caroline, vous êtes une guerrière !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s