Ils changent le monde : Nadia El Fani

Ils changent le monde 2012

 

http://www.franceinter.fr/emission-ils-changent-le-monde-nadia-el-fani

 

Notre esprit libre du jour s’appelle Nadia El Fani. C’est l’un des hirondelles du printemps tunisien. Et le cauchemar de ceux qui veulent le transformer en hiver islamiste. Réalisatrice, elle s’est fait connaître par des films avant-gardistes comme Bedwin hacker. Mais ce sont ses films engagés qui font du bruit en Tunisie. « Ouled Lenine » raconte la vie mouvementée des tunisiens communistes, qui est aussi celle de sa famille. Mais son dernier film raconte une opposition encore plus osée. Celle des athées et de ceux qui, bien que Tunisiens, ne veulent pas jeûner pendant le mois de Ramadan.

Laïcité Inch’alla s’appelait à l’origine, Ni Allah ni maître. Il a tout simplement déchainé la fureur des salafistes et de leurs alliés. Au point d’attaquer un cinéma tunisien où le film était projeté, juste après la révolution. Elle est aussi sous le coup d’un procès en sorcellerie, entendez en blasphème. Menacée de mort pour s’être déclarée athée. Et pas le moins du monde protégée par le nouveau pouvoir en place — que l’on dit islamiste modéré mais l’accuse de complot et soutient ses agresseurs. Nadia El Fani, elle, a milité pour le printemps tunisien, par amour pour la liberté d’expression. Elle lui coute plus cher que jamais… Notamment de rester vivre à Paris pour pouvoir continuer à parler. C’est là que nous l’avons écoutée, sous une mansarde, continuant de rêver à un meilleur ciel pour la Tunisie.

le site officiel de Nadia El Fani

Nadia El Fani © Radio France – 2013 / Fiammetta Venner

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s