« Ils changent le monde » cet été sur France Inter

J’ai le plaisir de vous retrouver tout l’été, de 13h30 à 14H sur France Inter. Pour une ballade à la rencontre de ceux qui « changent le monde », ou du moins essaient. Pas toujours dans la même direction.

Régulation de la finance, écologie, printemps arabes, droits de l’homme, droits des femmes… Ils ont chacun leur priorité, leurs leviers, leurs idées. Qu’ils soient activistes ou banquiers, grands patrons ou serviteurs de l’Etat, blogueurs ou chercheurs.

Vous les appellerez comme vous le voulez : élites, corps intermédiaires ou forces vives. En tout cas, ils bougent et le monde avec. Parfois même, ils tutoient les puissants et croisent la grande histoire. Nous avons voulu savoir comment ont-ils fait pour devenir influents et ce qu’il ont fait de ce pouvoir. Histoire d’avoir une idée du monde qui se prépare.

http://www.franceinter.fr/emission-ils-changent-le-monde

11 réflexions sur “« Ils changent le monde » cet été sur France Inter

  1. dajjal,
    c’est rigolo d’entendre lauvergon,après fukuchima,inciter les handicapés à rejoindre la filière nucléaire.
    ils en sont donc réduits à avoir besoin de chairs à canon?
    sans moi!
    je n’en suis pas à ce point de désespoir!
    et quant aux handicapés,les plus à plaindre sont ceux à qui on a volontairement rendu la vie impossible!
    et pas celles qui on la vie douce et facile en se choisissant une sexualité
    inféconde…

  2. Je comprends mieux pourquoi vous bloguiez moins, vous prépariez cette émission journalière pour l’été! (Ca me fait penser à Eva Joly qu’on entendait moins, puis j’ai appris qu’elle était déjà à nouveau sur les routes).
    Lauvergeon, Benoît Coeuré, …, ces rencontres de haut vol sont passionnantes. Leur façon d’être pro et de s’investir. Leur personnalité et leur façon de s’exprimer.

    Et puis c’est agréable de vous sentir à l’aise et doté d’une maturité intellectuelle sur d’autres terrains politiques. Je pense qu’il y a une grande soif dans le public pour des journalistes bien formés qui savent approfondir les échanges avec de bonnes questions. L’émission fait évoluer votre image, pour éviter d’être figée dans l’esprit des gens comme la spécialiste des intégrismes, cette image est une consécration qui peut vous portez tout comme elle peut vous poser des barrières.

    P.S.: Quelque part, je suis aussi soulagé de sentir dans cette émission une résurrection de la pâte qu’apportait Fiametta Venner dans feux « culture de soi, culture des autres » avec ses chroniques.

  3. Chère Madame,
    Mon commentaire n’a rien à voir avec Marine Le Pen, mais face à ce qui se passe, je me permets de vous solliciter, et d’attirer votre attention sur une décision qui vient d’être prise par le Board de la FIFA, décision qui autorise les joueuses de football à…porter le voile pendant un match international.!.
    Cette décision rejette la femme des siècles en arrière, parce que si une femme peut jouer au foot avec un voile, alors elle peut accomplir toutes les autres choses de la vie avec un voile sur la tête, et c’est là un argument massue contre l’émancipation souhaitée par de nombreuses adolescentes, jeunes adultes et femmes, ceci dès lors que les plus hautes instances du sport admettent une telle contradiction et, je pèse mes mots, ignominie.
    Par ailleurs, la décision de la FIFA signifie également qu’une religion, en l’occurence l’Islam, à le droit de se supplanter aux règles et à la laïcité nécessaire et indispensable à l’exercice et à l’esprit même du sport.
    Cette décision agresse profondément l’esprit de confraternité du sport mondial.
    Cette décision est une honte, une atteinte faite à l’évolution de l’humanité toute entière.
    Et on est en droit de se poser la question de l’intégrité de Monsieur Blatter, Président de la FIFA, ainsi que celle de tous les membres du board.
    Il est à noter que cette décision a été prise dans le cadre d’une période d’essai.
    En conséquence, il faut que se lèvent immédiatement toutes les forces libres, toutes les femmes libres de tous les pays pour stopper cette initiative, et notamment pour contre dire Cheikha Moza, femme de l’Emir du Qatar, qui passe pour une réformatrice moderniste mais qui tient souvent un double discours, qui a déclaré que cette décision allait permettre aux femmes musulmanes de pouvoir s’exprimer et jouer au foot.
    Cet argument est ridicule.!.
    Cette décision de la FIFA n’est dicté que par les hommes qui dirigent les Etats Musulmans pour, dans une action concertée de lobbying religieux, faire accepter et promouvoir à la face du monde entier la « légitimité » de certains préceptes du coran.
    Il faut immédiatement se lever contre l’ineptie de cette décision, et que les femmes libres de tous les pays où il est possible de le faire, y compris musulmans, s’organisent pour mettre à la porte du sport mondial la religion musulmane (comme d’ailleurs les autres religions), s’organisent pour faire honte à l’instance la plus puissante du sport mondial et à ceux qui la dirigent.
    Cela ne doit pas être un « coup de gueule », mais une organisation et une coordination patientes et concertées, pas seulement entre femmes les plus actives, mais également avec le support de médias s’adressant aux femmes en général (« Elle », « Cosmo », etc..) mais qui donneront la parole à tous ceux et celles capables d’argumenter contre une telle ineptie.
    Bien à vous.

  4. Bonjour

    J\’écoute avec beaucoup d\’intérêt et en général d’empathie vos interventions.
    Dont aujourd\’hui, s/ France Inter, votre dialogue avec Michel Barnier, homme honorable même si je ne partage que rarement ses opinions.
    J’ai quand même bondi, lorsque, le ”référendum constitutionnel” de 2005 ayant été évoqué, vous avez abondé dans le sens du propos de M Barnier, quand il a « expliqué » le vote NON par une propagande « démagogique » de ses opposants. Eventuellement, ré-écoutez-vous…

    Démagogique, vraiment ? tous les opposants dans le même sac ?
    Ce NON était multiforme, de droite (dont extrême) et de gauche.

    Pour ce qui me concerne, et pour beaucoup comme pour moi :
    Résolument POUR l’Europe, j’avais pourtant voté non car j’étais pour plus et surtout MIEUX d’Europe que ce texte véritablement atterant que j’avais approfondi point par point, in extenso (quel pensum !!), tristement réduit à des enjeux essentiellement économiques dans une optique d’évidence de libéralisme à tout crin.
    La concurrence libre et sans entrave, c’est tout ce qu’on avait trouvé à proposer aux Peuples, comme voie royale vers le bonheur. Un idéal recevable, vraiment, pour un Traité Constitutionnel destiné à être gravé dans le marbre ??

    Et quand on creusait, comme je l’ai fait consciencieusement avant de me déterminer :
    – Droits de l’Homme : curseur largrement en deçà de la Charte des Nations Unies
    – Acceptation tacite d’une exacerbation de la concurrence intra-européenne avec fatalement dumping fiscal et social des nouveaux entrants, puisqu’on n’avait plus les moyens de leur « mettre le pied à l’étrier » comme on l’avait fait en son temps pour l’Espagne et le Portugal. Pourquoi cette course effrénée à l’élargissement ? parce qu’il fallait atteindre ”la taille critique”, puisque l’Europe était désormais assimilée à une entreprise ?
    – Ouverture vers une marchandisation de services en France jusque là publics, favorisant a minima de soi-disant « partenariats » Public/Privé : Santé (les cliniques se portent bien, no problem; l’Hôpital, en revanche, est prié de freiner sur les interventions/traitements les moins « juteux »), Education (cf l’emprise des grands groupes s/les Universités, déjà manifeste en 2005 dans le UK, qui a depuis gagné la France), Culture (mécénat TRES sélectif), Recherche (risque confirmé de liaisons dangereuses avec les donneurs d’ordre, dont labos)
    – Absence TOTALE de disposition confirmant/ajustant la régulation des échanges aux frontières européennes, (ce cher vieux TEC, passé aux oubliettes), dans l’espoir probablement de pouvoir en compensation vendre nos productions agricoles hyper subventionnées (au détriment des PMA) – et nos entreprises-vedettes, pourtant si peu productives de profit fiscalisable au niveau national : Total, etc
    – En revanche texte bordé à la virgule près sur certaines règles commerciales quasi ubuesques face aux enjeux constitutionnels, résultat probabe de bagarres de lobbying, dont sur l’outre-mer de chaque pays concerné : par ex., mais oui, le statut de la pêche à la crevette & de la production bananière aux Caraïbes…

    En bref, un gap colossal entre ce qui aurait dû fonder les bases d’une Europe forte ET bien campée sur ses fondamentaux, face à une mondialisation alors il est vrai encore impérialiste – aujourd’hui bien piteuse…

    L’erreur majeure à l’époque à mon sens :
    avoir voulu amalgamer dans un texte fourre-tout la myriade de règles économiques décidées jusque là (toujours amendables en tant que simples règles, en fonction de l’évolution du contexte, et c’est bien), avec un texte constitutionnel fondateur, d’une toute autre ampleur.

    ON nous a imposé un « mini traité » de Lisbonne piétinant les résultats du réferendum. Bien peu ont bronché, inclus nos élus…

    Et les résultats à ce jour ne sont pas de nature à me fairre changer de position – litote !!

    Toujours plus d’Europe, mais MIEUX d’Europe, pour tous ses citoyens. Objectif probablement irréaliste aujourd’hui, dans la panade actuelle… On a vraiment loupé le coche, c’est bien dommage !

    CP

  5. @Philippe Laurent
    Le vrai enjeux réside dans la distinction entre « autoriser le port du voile pendant un match » et forcer les femmes à le porter.

    On ne peut pas être « contre » le voile, ça n’est jamais qu’un bout de tissus. On est contre le fait de forcer les femmes à le mettre.

    Il ne faut pas réduire le voile à un « symbole de soumission de la femme », ou du prosélytisme, il peut être quelque chose de positif. Pour certaines femmes, il est une part importante de leur personnalité > une part de leur culture > une part de leur religion. Il est parfois porté comme une dévotion sincère. Il est parfois une parure (cf au Sénégal).
    Si on force les femmes à le retirer, on exerce une violence similaire à celle de forcer les femmes à le mettre. Marjane Satrapi rappelle que lorsque le Shah a interdit le voile c’était une violence. Et quand les islamistes l’ont imposé c’était une violence aussi.

    On ne peut pas être « contre le voile », c’est une décision de principe absurde qui coupe tout dialogue. On ne peut pas répondre à l’extrême par l’extrême, il faut respecter l’humain.
    (Rappelons que c’est par exception uniquement, que le voile a été interdit dans les collèges et lycées. Pour que les élèves se mélangent, et pour limiter les pressions de l’entourage. En fac, on considère que la femme est suffisamment adulte et libre pour le porter ou non, ça ne les empêche pas de parler à tout le monde. Et j’aime ça.)

    Revenons au sport :
    On sait que des athlètes vont être forcée de le porter, sous la contrainte de leur Etats. Et que celle qui refuseront risqueront de passer pour des mauvaises musulmanes, de mauvaises mères filles épouses sœurs, de mauvais exemples.
    Mais je trouve sain que la Fifa accepte le port du voile, ça va permettre à des athlètes de concourir, c’est mieux que rien. C’est un compromis plutôt positif, et je n’y vois pas la porte ouverte à toutes les dérives.
    Il faudra rappeler que la Fifa « autorise » et ne « force pas ». Si on traduit la décision de la Fifa en terme d’image, elle rêve de voir des équipes qui contiennent à la fois des femmes qui porte le voile et des femmes qui ne le portent pas.

    Soyons pragmatique. Beaucoup de musulmans non pratiquant font le ramadan, par culture plus que par religion. Pareillement, le voile a imprégné les esprits durablement, il faut s’attendre à le voire dans le paysage sportif dans les décennie qui vienne. Le combat consiste plutôt à faire comprendre qu’on peut ne pas porter le voile et être quelqu’un de bien.

  6. C’est avec joie que nous avons pris connaissance de l’existence du Collectif ROOSEVELT 2012 lors de l’une de vos émissions sur France Inter dont l’invité était Mr. LARROUTUROU. Merci.

    Suite à notre visite du site et de la présentation des 15 réformes, nous nous sommes immédiatement intéressés à la proposition n°11 « Déclarer la guerre au dérèglement climatique », en raison de son étroite relation avec l’énergie.

    Nous regrettons qu’il n’y soit fait aucune mention de sources d’énergie plus modernes (fusion froide, énergie libre, p.ex.). Pourtant, semble-t-il, une voiture (4 tonnes) à énergie libre de Nikola Tesla était la voiture officielle de l’illustre Président Roosevelt durant la 2ème. guerre mondiale.
    Où en sommes-nous aujourd’hui ?

    Si le développement de la valorisation des déchets (compost, biomasse) est utile et nécessaire, la recherche, le développement de nouvelles sources d’énergie modernes, propres, méritent, nécessitent une revendication forte et déterminée, ainsi que le soutien aux Chercheurs dévoués à la cause du bien commun (en France, Mr. Jean-Paul Biberian, p.ex.)

    Le 16 janvier 2012 s’est tenu le Sommet Mondial sur l’Energie de l’Avenir et, de surcroît, aux Emirats Arabes Unis… Quelle est donc cette Energie de l’Avenir ? ? ?
    De plus, ce Sommet Mondial sur l’Energie de l’Avenir a été l’occasion du lancement de « 2012 Année Internationale de l’Energie Durable pour Tous », « l’Energie Durable » et « pour Tous » proclame l’Assemblée Générale des Nations Unies.

    « A travers le monde, nous assistons à un élan pour mettre en oeuvre des actions concrètes qui réduisent la pauvreté énergétique, relancent la croissance économique durable et réduisent les risques de changements climatiques. Arriver à assurer l’accès universel à l’énergie durable est nécessaire et faisable. Mon initiative permettrait de remplir ces trois objectifs simultanément » a déclaré Mr. Ban Ki-moon, lors du Sommet sur l’Energie de l’Avenir du 16 janvier 2012.

    AGIR pour l’énergie durable pour Tous ne nécessiterait-elle pas une nouvelle structure économique mondiale ?

    Oui, AGIR dans les pas du grand Président Franklin D. Roosevelt pour l’application des Quatre Libertés essentielles énoncées par Lui pour l’Humanité !

    Oui, AGIR pour un monde meilleur, plus juste pour Tous !

    MERCI !

    Michel-Paulette KOCH, 23.7.2012.

  7. Bonsoir. Je vous ai écouté sur France Inter. Sur l’Iran. J’attends avec impatience un même type d’émission sur l’Arabie Saoudite, le Qatar, les Émirats arabes unis, le Bahreïn,etc.. La pertinence de vos vues et celles de vos invités ne manqueront pas de s’exercer aussi sur ces lointaines contrées. Je n’en doute pas un instant.

    Une question cependant.

    Que penser du soutien de Washington vis à vis des  » Frères Musulmans  » partout où le  » printemps arabes  » est passé et s’est depuis éminemment métamorphosé ? Comment expliquez vous l’appui politique et financier des USA vis à vis des  » Frères Musulmans  » ?

    Par rapport à la Syrie et au CNS ( le Conseil National Syrien, créé en 2011 à Istanbul sur le modèle du CNT libyen et à l’initiative non de l’État turc mais du parti islamiste AKP ) , comment expliquez-vous la volonté explicite et sans détours de Washington?

    « Cela dit, la place prédominante faite aux Frères musulmans au sein du CNS par l’AKP turc et le Département d’État américain a fini par exaspérer à peu près tout le monde. La Syrie n’est pas la Libye et les minorités qui représentent un bon quart de la population entendent avoir leur mot à dire, même au sein de l’opposition. Lors d’une visite d’une délégation d’opposants kurdes syriens à Washington en avril dernier, les choses se sont très mal passées. Les Kurdes sont musulmans sunnites mais pas Arabes. Et en tant que non-arabes, ils sont voués à un statut d’infériorité par les Frères. Venus se plaindre auprès du Département d’État de leur marginalisation au sein du CNS, ils se sont entendus répondre qu’ils devaient se soumettre à l’autorité des Frères ou se débrouiller tout seuls. Rentrés à Istanbul très fâchés, ils se sont joints à d’autres opposants minoritaires pour démettre le président du CNS, Bourhan Ghalioun, totalement inféodé aux Frères, et le remplacer par un Kurde, Abdelbassett Saïda qui fera ce qu’il pourra – c’est à dire pas grand chose – pour ne perdre ni l’hospitalité des islamistes turcs, ni l’appui politique des néo-conservateurs Américains, ni, surtout, l’appui financier des Séoudiens et des Qataris. Tout cela fait désordre, bien sûr, mais est surtout révélateur de l’orientation que les États islamistes appuyés par les néo-conservateurs américains entendent donner aux mouvements de contestation dans le monde arabe  » / Extrait de l’article  » Analyse de la situation » en Syrie d’ Alain Chouet ( Directeur du Service de renseignement de sécurité à la Direction générale de la Sécurité extérieure de 2000 à 2002 ).

    Merci de me répondre.

  8. J’ai écouté votre entretien mercredi 22 août avec la réalisatrice du film « Laïcité Inch Allah »., Nadia El Fani. Je l’ai trouvé passionnant. Je souhaitais l’écouter de nouveau et en faire profiter quelques amis. Malheureusement, cette émission n’est pas disponible en ré-écoute sur le site de France-Inter, contrairement à toutes les autres, sauf erreur de ma part. Il y a probablement une raison technique à cette carence, c’est en tous cas ce que je veux croire.
    Merci en tous cas pour votre travail de réflexion passionnant.

  9. votre émission  » ils changent le monde » va beaucoup me manquer ….en attendant l’été prochain. merciii bcp,

  10. Bonjour. Je m’aperçois que mon message d’hier a malencontreusement disparu. Je n’hésite pas à vous reposer la question qui me taraude. Merci cette fois-ci de bien vouloir y répondre avec bienveillance.

     » Je vous ai écouté sur France Inter. Sur l’Iran. J’attends avec impatience un même type d’émission sur l’Arabie Saoudite, le Qatar, les Émirats arabes unis, le Bahreïn,etc.. La pertinence de vos vues et celles de vos invités ne manqueront pas de s’exercer aussi sur ces lointaines contrées. Je n’en doute pas un instant.
    Une question cependant.
    Que penser du soutien de Washington vis à vis des ” Frères Musulmans ” partout où le ” printemps arabes ” est passé et s’est depuis éminemment métamorphosé ? Comment expliquez vous l’appui politique et financier des USA vis à vis des ” Frères Musulmans ” ?
    Par rapport à la Syrie et au CNS ( le Conseil National Syrien, créé en 2011 à Istanbul sur le modèle du CNT libyen et à l’initiative non de l’État turc mais du parti islamiste AKP ) , comment expliquez-vous la volonté explicite et sans détours de Washington?
    “Cela dit, la place prédominante faite aux Frères musulmans au sein du CNS par l’AKP turc et le Département d’État américain a fini par exaspérer à peu près tout le monde. La Syrie n’est pas la Libye et les minorités qui représentent un bon quart de la population entendent avoir leur mot à dire, même au sein de l’opposition. Lors d’une visite d’une délégation d’opposants kurdes syriens à Washington en avril dernier, les choses se sont très mal passées. Les Kurdes sont musulmans sunnites mais pas Arabes. Et en tant que non-arabes, ils sont voués à un statut d’infériorité par les Frères. Venus se plaindre auprès du Département d’État de leur marginalisation au sein du CNS, ils se sont entendus répondre qu’ils devaient se soumettre à l’autorité des Frères ou se débrouiller tout seuls. Rentrés à Istanbul très fâchés, ils se sont joints à d’autres opposants minoritaires pour démettre le président du CNS, Bourhan Ghalioun, totalement inféodé aux Frères, et le remplacer par un Kurde, Abdelbassett Saïda qui fera ce qu’il pourra – c’est à dire pas grand chose – pour ne perdre ni l’hospitalité des islamistes turcs, ni l’appui politique des néo-conservateurs Américains, ni, surtout, l’appui financier des Séoudiens et des Qataris. Tout cela fait désordre, bien sûr, mais est surtout révélateur de l’orientation que les États islamistes appuyés par les néo-conservateurs américains entendent donner aux mouvements de contestation dans le monde arabe ” / Extrait de l’article ” Analyse de la situation” en Syrie d’ Alain Chouet ( Directeur du Service de renseignement de sécurité à la Direction générale de la Sécurité extérieure de 2000 à 2002 ).
    Article complet : http://www.les-crises.fr/la-situation-en-syrie-chouet/

    Merci de me répondre. « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s