Croissez et polluez

Le sommet de Rio + 20 n’est pas seulement décevant du point écologique. Il l’est aussi du point de vue des droits des femmes. Sous pression du Vatican, de plusieurs pays d’Amérique latine, de la Russie, de l’Egypte et – c’est une première – du Canada, le paragraphe qui prévoyait de reconnaître le droit de se reproduireou non a été retiré. Les hommes du Vatican, si concernés, s’en félicitent.

Selon Radio Vatican, le Saint-Siège préconise pourtant « un renforcement de l’alliance entre les hommes et leur environnement », ainsi qu’un « changement des modèles de production et de consommation ». Il insiste sur le fait que le « droit au développement » et au « bien-être social » soit lié « à la dignité de l’homme »… Moins à celle des femmes. Conformément à sa doctrine, le Vatican considère que la« famille humaine » est en danger, tout en proposant des solutions qui la mettent en danger : faire toujours plus d’enfants, peupler la terre de millions de consommateurs supplémentaires, de femmes privées du droit de maîtriser le moment de donner naissance, de familles où l’absence de ce choix crée des rapports de forces asymétriques donc moins épanouies. Bref, un monde toujours plus peuplé, toujours plus pollué, toujours plus inégalitaire et toujours plus injuste.

Trop occupés à gâter le « printemps démocratique », les gouvernements de l’Organisation de la conférence islamique étaient moins actifs qu’à l’accoutumée mais représentés tout de même par l’Egypte. Depuis la conférence du Caire sur « la population et le développement », en 1994, le pays vient prêter main-forte au Vatican pour faire reculer les droits des femmes et crier à l’« impérialisme contraceptif » contre tout projet de planification familiale. Avec le succès que l’on sait en Egypte, où aucun programme de ce nom n’a jamais été appliqué et où 1 million d’habitants viennent s’ajouter tous les neuf mois à une population qui compte déjà 15 millions de pauvres. La surpopulation et la crise du logement sont telles que certains Egyptiens en sont réduits à dormir dans les cimetières, àpousser les morts pour se loger dans leurs tombes.

Le nouveau président islamiste, Mohamed Morsi, ne risque pas de changer de cap, bien au contraire. L’une de ses premières déclarations a été d’encourager les femmes égyptiennes à faire plus d’enfants… C’est dire si l’alliance entre pays conservateurs et patriarcaux n’est pas éteinte. Surtout si le gouvernement canadien – sous l’influence d’ultralibéraux protestants proches de la droite religieuse américaine – se joint au club.

La seule lueur d’espoir semble venir du renouvellement des élites politiques, plus féministes qu’avant, dans certains pays d’Amérique latine, malgré l’avancée des Eglises évangélistes. Dilma Rousseff, la présidente du Brésil, s’est jointe aux inquiétudes d’Hillary Clinton pour déplorer l’absence de ce paragraphe et réaffirmer l’importance des « droits reproductifs ». Un recul qui préoccupe aussi le gouvernement français, qui compte pour la première fois plus de femmes que d’hommes. Il faudra bien cette vigilance pour tenir tête à ceux qui veulent protéger la planète sur le dos des femmes, ou plutôt sur leurs ventres.

Caroline Fourest 

LE MONDE | 29.06.2012 

4 réflexions sur “Croissez et polluez

  1. Ca me révulse. Comment peut-on justifier l’opposition à un droit aussi élémentaire ? Manifestement, il est encore admissible que la moitié de l’humanité soit traitée comme du bétail. Ces sinistres bonshommes, dont certains n’ont jamais approché le bout d’un appareil génital féminin, me soulèvent le coeur. Si je tombe un jour enceinte par accident, je penserai à eux en allant avorter et ça me fera toujours un petit plaisir de pris.

  2. Les traditions, les intégristes religieux alliés aux intégristes du dieu fric ont remporté une victoire. Ajoutons à cela, la crainte pour un Etat de voir sa population vieillir ou le fait de considérer le nombre comme une force, chaque enfant né comme un futur soldat ou un futur esclave : « Un enfant, c’est d’abord deux bras. » Face au cynisme des dirigeants et à la psychorigidité des religieux, espérons que les femmes et les hommes de bonne volonté, sensible aux droits de l’individu(e), de l’environnement, ou simplement empreint(e)s de bon sens, sauront y faire face.

  3. Au sommet de Rio vous opposez un sommet de bêtise! Selon vous il faudrait lutter contre la pauvreté grâce à l’avortement. Et l’avortement participerait à la dignité de la femme…Vous définissez dignité par honneur, fierté ou grandeur? Et si l’avortement était remis à sa juste place ; un drame pour un enfant, sa mère et son père.
    Pour information, on ne dit pas église évangéliste mais église évangélique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s