3 réflexions sur “Marine Le Pen : des paroles… et des actes.

  1. Bonjour,

    Vous et Jean-Luc Mélenchon êtes les seuls à véritablement dénoncer l’imposture de MLP, je vous en remercie.
    Pour hier soir, voilà le petit post que j’ai laissé sur Libé.
    Le « coup » annoncé par MLP a fait plouf ! Obligée d’accepter la présence de Jean-Luc Mélenchon pour avoir quand même son émission grand public, elle a choisi la facilité en se cachant derrière son mutisme. En effet c’était la seule solution pour elle, elle savait que face à Jean-Luc Mélenchon, elle aurait perdu pied. Quel courage ! (sa principale qualité a-t-elle eu le culot de dire !!)
    Ses sourires forcés habituels avaient disparus pour laisser la place à un visage contracté par l’apparition de sa vraie nature. Piégée quand même !!

  2. Bonjour, peut-être que je me trompe mais je me dis que finalement c’est peut-être bien qu’elle ait adopté cette attitude :
    elle s’est ridiculisée.
    Je ne suis pas particulièrement adhérente à Jean-Luc Mélenchon pour ma part (même si ce n’est évidemment pas comparable), mais je pense que là c’était quand même assez clair pour que cela soit compréhensible même pour les plus bretons d’entre nous : Marine le Pen était de loin la plus puérile et immature. Et j’espère que cela se ressentira également chez certains des français qui n’exclu »e »raient pas de voter pour elle en mai.
    Son refus de débattre avec vous, Caroline, comme son refus de débattre avec bien d’autres était déjà pathétique, mais là, lorsque l’un de ces contradicteurs tant redoutés se trouve face à elle… Cela devient vraiment risible d’aller tout « l’dire à son Pujadas », alors que lui aussi… Il est en face d’elle. Marine LePen confirme ainsi son manque total d’arguments logiques et véridiques (100 % de viande hallal dans les marchés qu’en plus nous ne pourrions même pas consommer, si l’on suit son raisonnement, puisque ces immigrés nous pompent tous nos abjects euros avec leurs 10 millions de fausses cartes visa qui leur servent à avorter « en tout confort »… Vraiment?)

    Puis elle a aussi pas mal dérapé je crois, même si tout ce qui sort de sa bouche sonne comme un dérapage à mes oreilles, mais là je pense qu’elle l’a fait plus qu’elle ne l’aurait souhaité. Elle en a un peu oublié ses thèmes populistes comme sa frénésie des réferendums, pour ne parler que vaguement de cet « UMPS » machiavélique (il faut dire qu’avec les vilains immigrés, on n’avait plus trop le temps, décidément, ils nous embêtent), pour se consacrer à de gros mensonges… peut-être un peu trop gros cette fois : cette femme, si respectueuse et dévouée à ses électeurs qu’elle se trouve prête à leur consacrer sa « bonne moitié » de « semi-démente » même si pour cela ça la prive de débattre avec l’auteur de ces mots (alors qu’elle aurait gagné, bien sûr), n’hésite pourtant pas à traiter ces mêmes électeurs de « gauchistes », insulte suprême, nous le savons bien, lorsque ceux-ci osent avoir une opinion favorable à une possible alliance avec la droite.
    Pourtant, à force d’agiter son livre partout où elle va, ce livre où on peut la voir danser sur une jolie plage dans une jolie tenue marine, n’espère-t-elle pas nous faire croire que c’est elle, que regarde le Nicolas Sarkozy de son affiche de forte France?
    Dommage qu’entre, et tout autour de ces deux-là, celà-soit la mer morte qui ait à les contempler.

  3. Caroline,

    Après votre intervention de ce matin (dimanche 26) sur france inter, j’ai fait une petite vérification des propos de dominique Régnet, selon qui le candidat de Gauche aurait mis en ligne intitulé « ne pas tirer sur une ambulance… ou juste une rafale ».

    Comme souvent chez Dominique Régnet, c’était ni vrai ni faux. Mélenchon a mis en ligne hier un billet très argumenté et sans agressivité -juste de la tactique. Par contre il y a effectivement sur le site Du FDG un billet de militant titré « ne pas tirer sur une ambulance… »

    Ni vrai ni faux, mais décourageant pour les militants du FdG qui sont les seuls à se battre sur les marchés pour rétablir des références prenant en charge la totalité du discours humaniste, sans concession.

    Et le problème n’est pas que nous soyons populistes ou pas, mais que cette accusation permette de rejeter toute revendication de partage des richesses, de maintien d’un service public fort dans les domaines de la santé, de l’école…

    Merci de nous défendre comme vous le faites depuis quelques semaines

    Marc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s