Le retour du FN ?

En pourcentage, c’est vrai, il est bien là. Au point d’imposer à la droite une douzaine de triangulaires. On a reproché au gouvernement de faire remonter l’extrême droite avec le débat sur l’identité nationale. Ce n’était évidemment pas le but. L’objectif était de siphonner ses voix. Pari raté. Et de quelle manière ! Après un net essoufflement lors des municipales et des européennes, le FN revient dans le jeu. Attention, toutefois, à ne pas surinterpréter les scores obtenus lors de ce premier tour.

Si l’on compare le score du Front aux régionales avec celui réalisé lors des européennes, où l’effet Sarkozy marchait encore, le FN redresse la tête, incontestablement. Mais peut-on vraiment comparer des élections de natures si différentes ? La leçon est tout autre si l’on compare son score avec celui des dernières régionales. Non pas en pourcentage, mais en voix. Car là, surprise, les ténors de la majorité n’ont pas tort : le FN n’a pas regagné d’électeurs. Il a même perdu près d’un tiers de ses voix : 976 394 électeurs en moins ! Y compris dans les deux fiefs où il réalise ses scores les plus emblématiques : PACA et le Nord-Pas-de-Calais.

En 2004, le FN séduisait 415 169 électeurs en PACA, alors que Jean-Marie Le Pen n’était pas tête de liste… En 2010, la campagne était menée par le patron en personne. Pour son dernier tour de piste, il n’a séduit que 296 283 électeurs, soit 118 886 électeurs de moins. Pareil dans le Nord-Pas-de-Calais. Marine Le Pen réalise un impressionnant 18,3 %, de quoi asseoir son leadership. Mais là aussi, le FN a déplacé moins d’électeurs qu’il y a cinq ans.

Il ne s’agit pas de relativiser la gravité de ces scores, toujours trop élevés. Mais de les regarder en face, pour en tirer les leçons adéquates. La première n’est pas nouvelle : l’abstention profite à l’extrême droite. On croyait l’avoir compris le 21 avril 2002, il faudra le redire, notamment aux abstentionnistes des quartiers populaires. On ne peut pas se lamenter sur le score du Front national, voire s’en saisir pour rejeter la participation politique… lorsque le non-choix fait artificiellement monter l’extrême droite. Le débat sur la reconnaissance du vote blanc doit être relancé.

L’autre leçon de ce scrutin est plus réjouissante. Il y a quelque chose de réconfortant dans le fait de voir le FN perdre un tiers de ses voix dans une élection qui lui est favorable, en pleine crise économique, alors que nous sortons de trois mois de débats empoisonnés sur l’identité nationale ! Quelque chose de l’ordre du modèle républicain résiste encore. Alors que tant d’autres pays européens sont tiraillés entre une gauche naïve et une droite populiste anti-islam, l’extrême droite française n’aura pas de débouché réel tant qu’un camp républicain mettra en avant la laïcité – et non la xénophobie – comme antidote à l’intégrisme.

Un exemple :130 personnalités viennent de signer une pétition pour dénoncer le caractère raciste de l’affiche brandie par Jean-Marie Le Pen au soir du premier tour – une France recouverte d’un drapeau algérien sur lequel poussent des minarets, avec au premier plan une femme en voile intégral. Elle a beau dire « non à l’islamisme », toute la mise en scène insinue que l’immigration algérienne est forcément synonyme de montée de l’intégrisme. Terrifiante confusion, qui insulte tous les Algériens laïques ayant subi et combattu le fanatisme.

Parmi les signataires, on trouve des personnalités religieuses, mais aussi de nombreuses personnalités ayant défendu la liberté d’expression au moment de l’affaire des caricatures de Mahomet. Il existe donc un camp républicain et laïque, qui croit au droit de froisser les sentiments religieux pour dénoncer l’intégrisme (l’affaire des caricatures), sans pour autant accepter que l’on incite à la haine de façon xénophobe (l’affiche du FN). Tant que ce camp existera, tant que cette nuance vivra, le Front national restera confiné à ses confusions empoisonnées.

Caroline Fourest

Article paru dans l’édition du 20.03.10

Abonnez-vous au Monde à 17€/mois

Une réflexion sur “Le retour du FN ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s