11 réflexions sur “Complot contre le pape !

  1. Effectivement, la thèse du complot ne tient pas debout.
    Cependant pourquoi, dans vos articles et encore dans cette intervention, parlez-vous de « réintégration » des évêques schismatiques intégristes ? Il y a eu simplement une levée de l’excommunication, mais ils sont toujours schismatiques, donc en dehors de l’Eglise. Ils se retrouvent maintenant exactement dans la même situation que toute personne non catholique, et de ce fait en dehors de l’Eglise, mais pas excommuniée pour autant.
    Même si tous les journalistes font la confusion actuellement, je pense que vous ne devriez pas utiliser ce raccourci facile.

    • @ Emmanuel, C’est très juste. J’ai commis une imprécision. Le fait de ne plus être excommunié vous ramène de fait dans le giron de l’Eglise, mais le mot « réintégré » a une valeur trop forte au regard de l’entre-deux dans lequel se trouvent les quatre évêques désormais.

  2. Cessez de propager vos mensonges, il ne s’agit pas du peuple juif perfide et déicide, cessez de mentir ou réviser votre latin.

    Vous êtes malhonnête, je le répète  » oremus et pro perfidis judaeis « : Prions pour les juifs qui se sont écartés de la Foi. Alors de grâce ayant au moins la correction de publier ce commentaire que l’on puisse au moins s’exprimer.

    Cette vidéo est véritablement stupide, mal documenté et surtout une attaque en règle contre notre sainte Mère l’Eglise, avec l’aide des loges et des groupuscules.

    • @ Louis-Charles de BASSAN : Vous avez raison pour la version en latin, mais tort de minimiser le fait que des groupes antisémites (qui ne doivent pas vraiment vous empêcher de dormir) ont utilisé l’expression « Juif perfide » en français, avec toute l’ambiguïté que cela suppose… apaisé cher Louis-Charles ? Ou dois-je réciter un nouveau Pater ?

  3. Je suis étonné d’un soutien « assumé » de votre part à une organisation « réservée aux hommes »…

    • @ Bodes : A ma connaissance, il existe des loges masculines, féminines et d’autres mixtes. Et le débat au sein de la franc-maçonnerie à ce sujet existe. Il existe aussi des lieux de non mixité, comme dans le féminisme, servant à libérer la parole contre la domination masculine… Tout cela est donc plus complexe qu’être pour ou contre la mixité cher Bobes. Alors oui, sans être moi même franc-maçonne, j’assume de travailler avec ce courant philosophique, capable de ces débats et qui défend la laïcité, face à des intégristes proclamant la non mixité au nom de dieu en vue et en vue d’assurer la domination masculine.

  4. @ Caroline Fourest: Je vous rejoins pleinement dans l’idée que « quelquechose cloche au [saint] de cette église », et je me permettrais même de dire que ça sent des pieds!

    « Hier » les Légionnaires, aujourd’hui la levée de l’excommunion qui pesait sur les quatres évêques Lefebvristes, à votre avis, quelle surprise nous prépare le Vatican? Quel est le but recherché?

    Pour ce qui est de cette histoire « complot », je pense qu’il faut effectivement le prendre pour ce qu’il est: une piètre tentative pour détourner l’attention du public d’un homme politique qui c’est fait prendre « la main dans le pot de confiture »…ceci dit vous auriez pu également être prise pour Juive et Communiste, et ainsi le complot aurait été « Franco-Lesbiano-Judao-Maçonnico-Communiste »! De quoi relancer l’industrie du cinéma😉

  5. @ Charles-Louis :

    Quels mensonges Caroline Fourest a-t-elle proféré dans sa chronique ? Je n’y ai entendu que l’explication des conséquences médiatiques qui en ont découlée d’une coïncidence calendaire.

    En quoi cette vidéo (il s’agit pourtant d’une chronique radiophonique) est-elle stupide et mal documentéE ? Où se situe l’attaque contre votre « Sainte-Mère l’Eglise » ?

    Aussi, vous invite-je à donner quelques arguments. Fondés, cela va de soi.

    (Et n’y voyez pas d’attaque personnelle, mais seulement la demande de quelques explications sur vos propos – agressifs – à l’encontre de Caroline Fourest.)

    @ Caroline Fourest:

    Bonsoir,

    J’ai longtemps hésité à laisser un commentaire sur votre blog. Et ce soir, je me lance.
    J’apprécie énormément votre approche, vos analyses et, d’une façon globale, votre travail. Vous m’avez permis de remettre en cause certaines de mes certitudes et voir les choses sous d’autres angles bien plus éclairants ; à comprendre que la vérité n’existe pas mais que l’on peut, à force de travail et d’intelligence, esquisser quelques pistes de réflexions (voire de conclusions) constructives.

    Vous redonnez son sens au « Vivre Ensemble », donc à la démocratie.

    Ce compliment, qui n’est pas une flatterie, est profondément sincère.

    Je ne souhaite qu’une chose: que vous poursuiviez ce travail de Lumière !

    Cordialement,
    Christophe.

  6. Madame,

    A toutes fins utiles, je vous adresse ci-dessous la retranscription intégrale de la question posée à Benoît XVI et de la réponse qu’il a donnée dans l’avion qui l’amenait au Cameroun.

    Question – Votre Sainteté, parmi les nombreux maux qui affligent l’Afrique, il y a également en particulier celui de la diffusion du sida. La position de l’Eglise catholique sur la façon de lutter contre celui-ci est souvent considérée comme n’étant pas réaliste et efficace. Affronterez-vous ce thème au cours du voyage ?

    Réponse – Je dirais le contraire : je pense que la réalité la plus efficace, la plus présente sur le front de la lutte contre le sida est précisément l’Eglise catholique, avec ses mouvements, avec ses différentes réalités. Je pense à la Communauté de Sant’Egidio qui accomplit tant, de manière visible et aussi invisible, pour la lutte contre le sida, aux Camilliens, à toutes les religieuses qui sont à la disposition des malades… Je dirais qu’on ne peut pas surmonter ce problème du sida uniquement avec des slogans publicitaires. Si on n’y met pas l’âme, si on n’aide pas les Africains, on ne peut pas résoudre ce fléau par la distribution de préservatifs : au contraire, le risque est d’augmenter le problème. La solution ne peut se trouver que dans un double engagement : le premier, une humanisation de la sexualité, c’est-à-dire un renouveau spirituel et humain qui apporte avec soi une nouvelle manière de se comporter l’un avec l’autre, et le deuxième, une véritable amitié également et surtout pour les personnes qui souffrent, la disponibilité, même au prix de sacrifices, de renoncements personnels, à être proches de ceux qui souffrent. Tels sont les facteurs qui aident et qui conduisent à des progrès visibles. Je dirais donc cette double force de renouveler l’homme intérieurement, de donner une force spirituelle et humaine pour un juste comportement à l’égard de son propre corps et de celui de l’autre, et cette capacité de souffrir avec ceux qui souffrent, de rester présents dans les situations d’épreuve. Il me semble que c’est la juste réponse, et c’est ce que fait l’Eglise, offrant ainsi une contribution très grande et importante. Nous remercions tous ceux qui le font.

    Qu’a dit Benoît XVI ?  » Si on n’y met pas l’âme, si on n’aide pas les Africains, on ne peut pas résoudre ce fléau par la distribution de préservatifs : au contraire, le risque est d’augmenter le problème. »

    Qu’a répercuté la presse ?  » … on ne peut pas résoudre ce fléau par la distribution de préservatifs : au contraire, le risque est d’augmenter le problème. »

    Qu’a-t-elle oublié ?  » Si on n’y met pas l’âme, si on n’aide pas les Africains, on ne peut pas résoudre ce fléau … par la distribution de préservatifs … : au contraire, le risque est d’augmenter le problème. »

    Finalement, ce qu’a dit Benoît XVI, c’est que la seule distribution de préservatifs ne suffit pas, il faut y mettre de l’âme, sinon on risque d’augmenter le problème, puisque se protéger, uniquement pour pratiquer l’acte sexuel, sans amour, c’est à dire sans âme, permet une dérive débridée qui comporte fatalement un risque de propagation. C’est pourquoi, conformémément à sa doctrine, ce que l’on ne peut lui reprocher, Benoît XVI invoque dans sa réponse la  » force spirituelle et humaine pour un juste comportement à l’égard de son propre corps et de celui de l’autre » et non seulement la distribution de préservatifs !

    Que pensez-vous de tout cela ? N’y a-t-il pas lieu de demander à la presse de réviser le jugement hâtif porté sur la réponse de Benoît XVI ?

    Je vous prie de croire, Madame, en la confiance et le respect que j’ai pour vous.

    Yves CEZARD

  7. DICTATORSHIPS, WHATEVER THEY MAY BE, AND INCLUDING THE DICTATORSHIP OF THE « I » OR EGOCENTRISM, RELY ON INDIFFERENCE TO PERDURE / LES DICTATURES, QUELLES QU’ELLES SOIENT, Y COMPRIS CELLES DES ‘JE’ OU DES ÉGOCENTRISMES, COMPTENT SUR L’INDIFFÉRENCE POUR DURER ! July 13/le 13 juillet 2006. Pierre Gauvin-Évrard / Le 10 octobre 2007, le 4365e jour d’isolation de Daw Aung San SUU KYI, « La Nelson Mandela de Birmanie », seul/e Prix Nobel de la Paix non libre dans toute l’Histoire ! / Please diffuse the name of Aung San SUU KYI. Thank you ! / S.V.P., propagez le nom d’Aung San SUU KYI. Merci ! pge

    http://blogue.gauvin-evrard.com

  8. Le forum de l’émission des « infitrés » étant fermé, je voulais juste vous dire qu’en tant que chrétien, catholique, dont les enfants sont à l’école privée à Bordeaux, je souhaitais vous remercier pour votre travail visant à améliorer la séparation entre les religions et l’état et à votre participation mesurée et pertinente dans cette émission.

    Toutes ces personnes appelant à la haine de l’autre n’ont vraiment rien compris au message Biblique.

    Bien cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s