L’enseignement catholique à l’assaut des zones « sensibles »

26 septembre 2007

stthomas7Lorsque le service public et l’éducation nationale font défaut, le privé et le religieux se proposent de combler le vide. Parfois pour le meilleur, souvent pour le pire.

Fort de leur succès (des milliers d’inscriptions refusées cette année faute de place), l’enseignement catholique a fait savoir qu’il souhaitait « installer des antennes dans les zones sensibles ».

Son secrétaire général, Eric de Labarre, voudrait relever le « défi ». Mais il tient à préciser que les réductions d’effectifs d’enseignants annoncées pour 2008 contrarient ce projet. En effet, alors que l’école publique sera amputée de 11 2000 poste, l’enseignement catholique s’émeut de pouvoir perdre 1400 enseignants (selon leurs estimations). Une façon d’envoyer un signal au gouvernement pour que les suppressions de postes annoncées ne frappent un peu sévèrement l’enseignement catholique… Le gouvernement y sera sûrement sensible si l’on se souvient du livre de Nicolas Sarkozy, La République, la Religion et l’Espérance, dans lequel il n’a jamais caché miser sur les religieux, notamment chrétiens, pour « civiliser » (le mot n’est pas de lui mais il transpire entre les lignes) les quartiers populaires.

Ainsi, pendant que l’école publique est attaquée de tout part, l’enseignement catholique commence timidement à négocier les restes du cadavre. Belle perspective, qui nous prépare non pas le retour à une école de qualité pour tous mais à une école moraliste, qui favorisera la reconfessionnalisation des générations à venir. Dans un contexte où c’est bien entendu tellement nécessaire…

Caroline Fourest

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s