4 Avril 2013: Journée internationale pour la défense d’Amina, elle nous représente

femen-amina

Amina, une Tunisienne de 19 ans ayant posté une photo d’elle torse nu portant le slogan «mon corps m’appartient, et n’est pas la source de l’honneur de personne » a été menacée de mort.

L’intégriste religieux Adel Almi, président d’Al-Jamia Al-Li-Wassatia Tawia Wal-Islah, a appelé à la flagellation d’Amina et sa lapidation à mort en expliquant que ses actions allaient porter malheur et provoquer « des épidémies et des catastrophes», qu’elle «pourrait être contagieuses et donner des idées à d’autres femmes … « 

Nous, soussignés, soutenons Amina, et demandons que sa vie et la liberté soient protégés et ceux qui l’ont menacée immédiatement poursuivis.

Le 4 Avril 2013, nous appelons à une journée internationale pour la défense d’Amina.

Amina nous représente tous.

Au jour et au-delà, les groupes et les individus peuvent se joindre à nous en postant des photos d’eux seins nus, de leur activisme sur les réseaux sociaux, signer la pétition, ou tweeter # Amina, écrire des lettres pour sa défense, et plus encore.

Le 4 Avril, nous rappellerons aux islamistes et au monde entier que l’épidémie réelle mais que la vraie catastrophe devant être combattue est la misogynie – islamique ou autre.

Premiers signataires

Aliaa Magda Elmahdy, égyptienne révolutionnaire
Alina Isabel Pérez, cinéaste
Amanda Brown, fondateur de « Nous sommes athées »
Annie Sugier, présidente de la Ligue du Droit International des Femmes
Arash T. Riahi, directeur de film
Caroline Fourest, écrivain et journaliste, co-réalisatrice du film : « Nos seins, nos armes ! »
Darina Al-Joundi, actrice libanaise et auteur de « Le Jour de Nina Simone a cessé de chanter »
Deeyah, Compositeur de musique et cinéaste; plus récent film « Banaz: A Love Story » sur un crime d’honneur
Elia Tabesh, les femmes iraniennes à l’appui de photos Calendrier Nu révolutionnaire
L’égalité des droits maintenant – Organisation lutte contre la discrimination des femmes en Iran
Fariborz Pooya, iranienne Secular Society
Farzana Hassan, écrivaine
Fatou Sow, président de la Groupe de recherche sur les Femmes et les Lois au Sénégal
FEMEN
Fiammetta Venner, cinéaste et écrivain
Greta Christina, écrivain et blogueur
Houzan Mahmoud, porte-parole de l’Organisation pour la Liberté des Femmes en Irak
Inna Shevchenko, porte-parole de FEMEN
Comité international contre l’exécution
Comité international contre la lapidation
Jacek Tabisz, président de la Société rationaliste polonais
Joseph Paris, Radical Cinéma
Kareem Amer, blogueur égyptien
Kian Azar, de la jeunesse communiste Organisation
Marian Tudor, président de l’Association roumaine pour l’émancipation des travailleurs
Marieme Helie Lucas, sociologue algérien et fondateur de la laïcité est une affaire de femmes
Maryam Namazie, militante et porte-parole pour l’égalité des droits Now – Organisation lutte contre la discrimination des femmes en Iran et initiateur du Calendrier Photo Nu révolutionnaire
Mina Ahadi, porte-parole du Comité international contre la lapidation et le Comité international contre l’exécution
Nadia El-Fani, cinéaste tunisienne, films récents : « Ni Allah, ni maître » et « Nos seins, nos armes ! »
Nahla Mahmoud, chercheur soudanais et défenseur des droits
Nina Sankari, président de la Pologne Initiative Féministe Européenne et laïque
Richard Dawkins, scientifique
Rumy Hassan, écrivain
Safia Lebdi, co-fondatrice de Ni Putes ni Soumises
La laïcité est une affaire de femmes
Soad Baba Aïssa, militante des droits des femmes
Sohaila Sharifi, militante pour les droits des femmes iraniennes
Sundas Hoorain, avocat des droits humains du Pakistan
Tarek Fatah, écrivain
Taslima Nasrin, écrivain bangladaise

Pour signer vous aussi

Plus d’informations sur le site FB de FEMEN

10 réflexions sur “4 Avril 2013: Journée internationale pour la défense d’Amina, elle nous représente

  1. Je suis un franco-tunisien vivant en FRANCE depuis 34 ans.ce qui se passe en tunisie c’est tres grave car ils (les islamistes au pouvoir) parlent le double langage et ils veulent revenir sur le peu d’aquis qui reste apres le depart de l’ancien dictateur et surtout les aquis de la femme en matiere de droit et d’egalite
    JE SOUTIEN AMINA SANS RESERVE ELLE EST LIBRE DE FAIRE AVEC SON CORPS ET ELLE EST LA SEULE PROPRIETAIRE PAREIL POUR TOUTE LES TUNISIENNE

  2. Un enjeu décisif pour le droit des femmes, ainsi que pour la défense de la laïcité

  3. Je soutiens la liberté d’Amina, mais je regrette la forme de son action pas par pruderie mais par respect de son corps qui est appelé à être le temple de l’esprit

  4. c’est hallucinant.. n’importe quoi ..!!??on est plus au Moyen Age..abusé !!..contagieuse j’y crois pas ?? mais ils sont vraiment grave ces intégristes à 2 francs ..n’y aurait-il pas dans le monde des psychothérapeutes spécialisés pour leurs maladies mentales …vraiment grave !!!!!

  5. je crois et je crains que la provocation ne soit pas une solution pour la liberté de la femme en Tunisie, cela risque d’attiser la haine des rétrogrades, malheureusement je ne peux proposer d’autres solutions, peut être essayer de se respecter chacun dans sa croyance d’une vie meilleure…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s